Le galop du cheval

Photo by hermaion on Pexels.com

Mes très chers lecteurs,

Voici votre dose de prose, un court poème remis au goût du jour spécialement pour vous. J’espère que vous l’apprécierez.


Le cheval galopait à travers la plaine. L’herbe et la prairie s’étendaient devant lui à perte de vue. Le vent soufflait sur lui mais il continuait d’avancer. Il sentait sur son dos la chaleur du soleil. Il ressentait l’exaltation d’un galop à pleine vitesse. Il ressentait la puissance de la liberté.

Un bruit de tonnerre déchira le ciel, pourtant calme quelques instants plus tôt. La pluie approchait. L’obscurité ne tarderait pas à la suivre avec la fin d’après-midi.

Le temps passa. Le soleil et la chaleur disparurent. Le vent se mit en colère. Le ciel gronda et déversa sur la terre un torrent glacé. La force des foulées de ses semblables rejoignit celles du cheval solitaire.

Alors qu’il essayait d’oublier son malheur quelques instants plus tôt sous un ciel rayonnant, il sentait la vitalité du groupe revenir en lui dans une obscurité grandissante. Il n’était plus seul. L’orage passerait.


Si vous avez aimé, ne vous privez pas de me le faire savoir avec un like, un commentaire, ou encore en vous abonnant (par email ou WordPress).

Leave a Reply

Please log in using one of these methods to post your comment:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.