Les super-pouvoirs de la vrai vie

Mes Chers Mad-Lecteurs,

Rares sont ceux qui n’ont jamais désiré posséder des super-pouvoirs pour se distinguer du commun des mortels. Peut-être souhaitiez-vous avoir une force extraordinaire afin de faire justice vous-même, ou plutôt pouvoir vous rendre invisible pour lire tranquille dans votre coin sans être dérangé. Croyez-le ou non, aujourd’hui est votre jour de chance. En effet, je vais vous prouver que les super-pouvoirs existent, et je n’aurai besoin ni de sources douteuses ni de fausses vidéos de télékinésie. Je ne vous exposerai que mon raisonnement personnel.

Pourquoi vouloir des super-pouvoirs ?

De nombreuses raisons peuvent inciter notre cher cerveau à divaguer ainsi. Étant donné qu’il me semble ardu de vous les présenter de façon exhaustive, je n’introduirai que celles me semblant les plus évidentes. Je vous laisserai ensuite le soin de juger si j’ai raison ou tort.

Inégalités & sens aiguisés

Premièrement, je crois qu’il faut souligner que nous ne sommes naturellement pas tous égaux. Quand on y réfléchit, c’est une réalité magnifique qui nous donne à tous l’opportunité de nous démarquer au sein de nos communautés respectives.

Si vous analysez le terme super-pouvoir, l’expression en elle-même est une comparaison entre ce que l’on peut normalement faire et ce que l’on considère comme extraordinaire. Les super-héros, que l’on peut notamment admirer dans les films et comics, font clairement des choses que l’on peut qualifier d’inhumaines, et je ne suis pas convaincu qu’un individu quelconque aurait raison de s’efforcer de suivre leurs exemples.

Je ne crois pas non plus qu’être héroïque nécessite l’accomplissement de tâche dépassant notre réalité. Si l’on observe un héros de plus près, il ne fait rien de plus qu’utiliser des capacités acquises dès sa naissance. Il n’y a aucune notion de progrès. On n’encourage pas à faire des efforts pour obtenir le pouvoir en question. Finalement, il n’y a que bien peu de mérite à être un super-héros.

Besoin de reconnaissance

Je ne m’aventurerai pas à affirmer que nous avons tous un tel besoin, même si le risque ne serait probablement que moindre. Chacun a ses propres rêves en grandissant, et je ne doute pas que nombre d’entre vous ont partagé ce grisant désir de puissance que l’on peut avoir étant jeune.

Il me semble normal que, à un certain âge, l’enfant veuille faire ses preuves auprès de ses pairs. Il souhaite les impressionner, être reconnu. Il cherche alors, de façon tout à fait naturel, à dépasser ses parents ou toutes autres lui servant de modèles.

L’attrait du pouvoir

Ce mal peut affecter n’importe quel individu, à n’importe quel âge. Plus on a de pouvoir, plus on souhaite en avoir. Cet attrait vient souvent d’un besoin excessif de contrôler ce qui nous entoure.

Des capacités insoupçonnées

Chacune des capacités que vous possédez a la possibilité de vous démarquer des autres, de vous faire remarquer par eux. De ce constat, on peut conclure qu’il est extrêmement important, si ce n’est essentiel, d’entretenir ses capacités innées ou acquises par l’apprentissage. Il est tout aussi essentiel d’explorer de nouveaux domaines afin d’obtenir de nouvelles capacités.

Une liste non-exhaustive

Voici quelques exemples qui vous convaincront, ou non, qu’avoir des super-pouvoirs ne dépend que de vous.

Le physique

Si l’on ne nait pas avec une force surhumaine, chacun a tout de même ses avantages. Certains (ou certaines) ont besoin de moins d’efforts pour être beaux (ou belles), d’autres doivent travaillé davantage pour parfaire leur musculature… Chaque sens peut aussi nous démarquer : l’ouïe, l’odorat, la vue… Plus on les entretient, plus ils sont aiguisés, plus ils sont utiles.

La mémoire

La mémoire est une faculté à la portée de tous qui se développe, notamment, par l’étude. Si l’on ne fait pas d’efforts, on n’aura pas de mémoire. Si l’individu s’efforce de l’entretenir, il sera dûment récompensé. J’ai quelques cas concrets dans lesquels avoir une bonne mémoire peut s’avérer extrêmement utile, satisfaisant, ou juste agréable :

  • Parler une langue étrangère.
  • Apprendre des poésies, des chansons, des pièces de théâtre, ou autres pour son propre plaisir ou de sorte de les représenter ensuite devant un public.
  • Ne plus avoir besoin de prendre des notes dans certaines situations du quotidien. Un serveur pourrait retenir tous les plats du jour et leurs compositions, par exemple.
  • Faire des calculs plus rapidement en connaissant les résultats à l’avance.
  • Maîtriser un sujet : biologie, chimie, histoire… toutes ces matières et toutes les autres requièrent une mémoire fertile afin de gagner en crédibilité auprès de ses pairs.
  • Développer sa culture générale : un plaisir octroyant également un gain en crédibilité.

Certains diront que la mémoire n’est pas aussi accessible, car elle dépendra principalement de l’éducation que l’on a pu avoir. Je ne crois pas qu’être aussi réducteur avance qui que ce soit.

« Lorsque l’on veut, on peut. »

Voici une phrase marquante qui devrait vous inspirer et qui marquera une transition parfaite vers la partie suivante.

La volonté

La volonté est une autre faculté que n’importe qui peut développer. Elle mettra davantage de temps à grandir si la graine n’a pas été planté correctement, mais chaque individu peut faire preuve d’une volonté de fer à sa façon et dans les contextes qui lui parlent directement.

Quelqu’un qui aime courir aura probablement une grande volonté en course à pieds, qui l’aidera probablement à parfaire son endurance, mais sera peut-être médiocre en mathématiques, n’ayant aucune volonté de s’améliorer.

La volonté telle que je la conçois doit se développer dans tous les domaines. Il est bien trop facile d’en être doté dans les domaines que l’on affectionne, car la passion lui sert de moteur. Je crois qu’il faut apprendre à faire preuve de volonté dans les moments difficiles et inconfortables de notre vie.

Conclusion

Je n’ai probablement évoqué qu’un nombre négligeable de capacités que personne puisse développer. La patience, l’humilité, la générosité… Ces vertus mériteraient tout autant d’attention, et sont elles aussi susceptibles de vous faire remarquer. Le conseil le plus simple que je puisse vous offrir est de prendre soin de votre corps et de votre esprit, mais également de saisir chaque opportunité d’apprentissage que la vie sème sur votre chemin. Cultiver l’effort et votre récolte sera toujours fructueuse.

À bientôt,

Phil.

Leave a Reply

Please log in using one of these methods to post your comment:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.