Vertige

Aujourd’hui, je vous propose un poème dont l’idée m’est venue lors d’une randonnée (encore une). La marche est, au moins pour moi, une activité fort inspirante. Évoluer au milieu des arbres, respirer le grand air montagneux… Il n’y a rien de tel pour réfléchir et, parfois, pour panser les diverses blessures que la vie peut nous affliger au quotidien. Sur ce, je vous souhaite une excellente lecture… Continue reading Vertige

Blancheur infernale chronique

Mes Chers Mad-Lecteurs, Voici pour vous un texte que j’ai remis au goût du jour, et auquel j’ai ajouté une image. J’espère que mon petit poème vous plaira ! 🙂 Je suis là Ordinateur allumé Sans aucune idée Rien à expliquer Ou bien à critiquer Alors j’écris simplement Sans grand-chose à dire Je reste simple Face à cette feuille vierge Qui ne désire que moi … Continue reading Blancheur infernale chronique

Apologie de GNU/Linux

J’aimerais aujourd’hui vous parler de quelque chose qui a changé ma vie. En effet, je ne serais certainement pas là où je me trouve à cette heure-ci sans GNU/Linux, ce système d’exploitation si extraordinaire à mes yeux. Je ne serais certainement pas dans ma chambre, confortablement installé sur mon lit, en train de rédiger cet article. Je n’espère pas vous convaincre de changer, d’abandonner Windows ou MacOS pour cette merveilleuse mineure d’or. Je ne souhaite que vous faire découvrir l’étendu des possibilités qui pourraient s’ouvrir devant vous, si tel devait être votre choix. Continue reading Apologie de GNU/Linux

Le galop du cheval

Mes très chers lecteurs, Voici votre dose de prose, un court poème remis au goût du jour spécialement pour vous. J’espère que vous l’apprécierez. Le cheval galopait à travers la plaine. L’herbe et la prairie s’étendaient devant lui à perte de vue. Le vent soufflait sur lui mais il continuait d’avancer. Il sentait sur son dos la chaleur du soleil. Il ressentait l’exaltation d’un galop … Continue reading Le galop du cheval

Fantôme

Oublié Invisible Sans importance Sans consistance J’apparais Puis disparais Mais personne Ne me reconnais Inconnu ou Méconnu Personne ne me voit Qui voudrait Oui qui voudrait Accorder de l’intérêt À un être de mon espèce J’existe Sans exister La société M’a effacé De ses dossiers Je ne suis rien Qu’une âme Errante Sans but, sans fin Sans rien L’éternité m’a condamné Mais l’humanité M’a abandonné Continue reading Fantôme